lundi 11 avril 2016

Royal de Luxe cassera la cabane au Canada en 2017

Ils ont attiré plus d’un million de spectateurs à Londres et à Berlin. Et jusqu’à 3,5 millions de personnes à Guadalajara, au Mexique. Les géants de Royal de Luxe sont l’attraction des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Ce ne sont pas moins de 10 millions de visiteurs qui sont attendus : "Habituellement, nous rivalisons toujours entre Boston et Vancouver, déclare Yves Lalumière, président de Tourisme Montréal, sur Radio Canada. Mais cette fois, 2017 n’appartiendra qu’à une ville d’Amérique du nord, Montréal."


Vive Montréal


Le 375e anniversaire de Montréal est célébré pour commémorer l’histoire de Montréal (Québec) qui fut fondée le 17 mai 1642. C’est en 2017 que Montréal soulignera son 375e anniversaire de fondation. La Société des célébrations du 375e anniversaire a annoncé le nom de sa campagne pour 2017, « Vive Montréal ». Elle a invité « tous les amoureux de Montréal » à clamer le slogan, qui s’accompagne aussi d’un logo reprenant la rosace de la Ville.


Un scénario confidentiel


Dans cette perspective, Jean-Luc Courcoult est passé à Montréal au moment de cette proclamation, et pour étudier le parcours. Son scénario, qui se déclinera au fil des trois jours de spectacle, est confidentiel, mais comptera trois personnages : le géant, la petite géante et la grand-mère.
L’univers de la troupe Royal de Luxe se compose de personnages fantastiques, comme le rappelle notre confrère canadien Réjean Bourdeau, dans un article sur le site web de La Presse. Dans ce monde imaginaire, le Grand Géant, qui mesure 10 mètres et pèse 2 tonnes, vivait dans un nuage. Il est tombé sur un boulevard du Havre, en Normandie, en 1993. On peut donc imaginer que cette cellule primitive, ayant revêtu pour la circonstance les habits de la famille Chapdeleine, est projetée dans le temps, aux origines de la fondation d’une ville.


En 2017, la ville célébrera aussi le 150e anniversaire de la confédération du Canada et le 50e anniversaire de l’Exposition universelle de 1967 à Montréal, Expo 67.


Jean-Luc Courcoult prépare un spectacle titanesque pour célébrer Montréal